Dossier : Créer sa routine capillaire, 21 choses à savoir

Dossier : Créer sa routine capillaire, 21 choses à savoir

Lorsque l’on a des cheveux très frisés (crépus), frisés ou bouclés, ou des cheveux de textures afro, les entretenir semble parfois délicat. Créer sa propre routine capillaire permet de garder ses cheveux en bon état. Cet article vous éclairera sur les points importants vous permettant de concevoir une routine de soin efficace et obtenir un résultat optimal.

Les fondamentaux de la routine capillaire

1. Bien connaître ses cheveux afro, frisés, bouclés, métissés

Avant de concevoir votre routine adaptée à vos cheveux, la première phase consiste à connaitre vos cheveux et leurs besoins du moment. Les principales problématiques rencontrées sont des cheveux souvent secs, dévitalisés ou cassants. En déterminant les problématiques, concocter une rituel capillaire adaptée à vos besoins se révèlera plus simple.

Pour bien connaître vos cheveux, voici de que vous devrez prendre en considération : 

  • L’épaisseur de votre fibre capillaire. Cela vous permet de savoir si vous avez le cheveu fin, moyen ou épais. 
  • La densité de vos cheveux. Avez-vous plutôt du mal à accéder à votre cuir chevelu ou est-il plutôt facile d’accès ? La densité de cheveux est le nombre de cheveux au cm² que vous possédez au niveau de votre cuir chevelu.  
  • La porosité de votre cheveu. C’est sa capacité à accueillir ou rejeter les soins.

2. L’objectif de la routine capillaire

La seconde étape consiste à déterminer les produits adéquats pour chaque type de cheveux afro-texturés. (shampoing, bain d’huile, crème hydratante, etc.). La routine vise précisément à garder les cheveux en bonne forme. Que vos cheveux soient secs, ou cassants, 3 points essentiels sont à prendre en compte : l’hydratation, la revitalisation et les traitements.

3. L’impact des trois points essentiels

L’hydratation des cheveux secs permet de les rendre moins cassants, plus souples et plus faciles à coiffer. La revitalisation, depuis les racines jusqu’aux pointes, améliore la faculté des cheveux à retenir l’hydratation. Les traitements protéinés reconstruisent les fibres capillaires notamment des cheveux défrisés, optimisent la repousse et leur élasticité.

Les principaux produits à inclure dans sa routine capillaire

4. Le masque avant shampooing en cas de cheveux fragilisés et très secs

La base de toute routine capillaire, surtout si les cheveux sont très secs, commence par un masque ou un bain d’huile qu’on laisse agir 30 minutes sous un bonnet chauffant. Et si vous n’avez pas de bonnet, le film alimentaire étirable fera parfaitement l’affaire !

Les masques capillaires à base d’huile végétale (jojoba, macadamia, ricin) ou beurre naturel (cacao, mangue, …) sont efficaces avant le shampooing, revitalisent la fibre capillaire et limitent également l’apparition des fourches au niveau des pointes . 

Masque Origine

 

Bain d’huile

Zoom sur l’importance de l’apport en chaleur 

L’apport de chaleur, grâce au bonnet chauffant, favorise la pénétration des actifs contenus dans le soin qui agira au cœur de la fibre capillaire. Les cheveux afro ont tendance à être secs car le sébum qui se forme au niveau du cuir chevelu n’arrive pas à se propager sur toute la longueur de la fibre capillaire. Enroulée et torsadée, la structure naturelle du cheveu afro-texturé ne facilite pas le trajet du sébum sur toute sa surface.

Zoom sur l’équilibre entre hydratation et protéine

Pouvant être enrichi en protéines, formulé à base d’extraits végétaux ou avec des huiles végétales, le masque devra être sélectionné en fonction des besoins et de la nature de vos cheveux.

Un masque protéiné sera beaucoup plus adapté à un cheveu défrisé ou wavé car la kératine, protéine composante à 95% des cheveux est fortement altérée lors des traitements chimiques.

Pour un cheveu non traité, on va plutôt privilégier un soin hydratant et nourrissant.

5. Le shampoing élimine les saletés et le surplus de produits coiffants

Un shampooing qui lave bien c’est suffisant

Le shampoing a pour objectif déliminer les impuretés et toutes traces de produits dans les cheveux et sur le cuir chevelu. Sélectionnez de préférence un shampoing clarifiant doux ou neutre pour laver vos cheveux et conserver suffisamment d’hydratation.

Si vous êtes à la recherche d’un shampoing doux, je vous recommande vivement le Shampooing Doux au gel d’aloès .

En règle générale, je conseille de réaliser un shampoing par semaine si vous mettez quotidiennement des produits sur vos cheveux. 

Afin de limiter le dessèchement de la chevelure et la casse, assurez-vous de revoir votre routine tous les trimestres, car le cuir cheveu peut s’habituer rapidement aux produits et ceux-ci deviennent de moins en moins efficaces.

Usage des shampooings en cas d’activité physique intense

Si vous avez une activité physique intense et régulière, ou si vous vous rendez régulièrement à la piscine ou à la mer (plus d’une fois par semaine) alors, vous serez tentée de multiplier les shampoings durant la semaine. Dans ce cas, optez plutôt pour l’utilisation d’une crème avec une base lavante de type après-shampoing ou cowash.

Rincez vos cheveux à l’eau claire pour enlever les éventuelles trace de sueur, chlore ou sable puis appliquer votre cowash ou votre masque. Laissez agir 5 minutes, puis rincez !

Ma réflexion sur l’efficacité de certains shampooings

Vous avez compris qu’il faut choisir un shampoing avant tout pour sa fonction lavante à condition qu’il respecte la nature de vos cheveux. Certains shampooings qui surfent sur la tendance BIO ou ECOLO se révèlent très peu efficaces à éliminer les excédents de produits. Ils risquent de nuire au cuir chevelu et entrainer des irritations en étant incapables d’éliminer correctement le surplus. Vous noterez que ces shampooings doivent s’utiliser beaucoup plus souvent car ils se rapprochent dans leur formulation plutôt d’un après-shampooing avec base lavante. Pensez-y, rien n’empêche l’utilisation de shampoing doux, de cowash, cependant une fois par mois en cas d’activité physique intense voire une fois par trimestre (si peu ou pas d’activité), optez pour un shampoing clarifiant.

Ma réflexion sur l’intérêt de certains shampooings

La tendance est également aux lissages ou défrisages brésiliensCe traitement chimique consiste à saturer le cheveu en Kératine pour l’enfermer dans une gaine à la surface très lisse. La surface de cette gaine de kératine est fragile. C’est la raison pour laquelle elle risque de se craqueler si vous utilisez un shampooing contenant du SLS pour les laver. Si vous vous trompez de shampooing, l’effet sera désastreux pour votre lissage et surtout irréversible.

C’est en partie, la raison pour laquelle l’apparition massive des shampooings sans SLS à coïncider avec celles des lissages brésiliens. L’utilisation de ce type de shampooings est obligatoire pour celles qui font des lissages brésiliens.

6. L’après-shampoing évite la sécheresse

Parce que l’on a coutume de croire que le shampoing par nature dessèche les cheveux, on se dit que l’usage d’un après-shampoing s’avère obligatoire afin de conditionner les longueurs (c’est à dire les discipliner en vue du démêlage) et sceller l’hydratation des cheveux. Le masque à base de protéines, d’huile (coco, jojoba…) ou de beurre végétal (beurre de mangue, etc.)  prévient la sècheresse des cheveux afros et facilite, par conséquent, le démêlage et le coiffage.

Le soin profond pour un apport nécessaire hydratation et en protéine

Le soin profond hydratant que l’on laisser poser environ 15 à 20 minutes et idéalement sous un bonnet chauffant, une serviette chaude ou une charlotte permet aux actifs d’agir plus en profondeur au niveau du cuir chevelu et au coeur de la fibre capillaire.

Le soin profond hydratant est à faire une fois par semaine en cas de cheveux abîmés, ternes ou dévitalisés et en manque d’hydratation. Ce type de soin doit veiller à apporter le bon équilibre entre hydratation et protéines.

7. Le masque revitalise les cheveux

Le degré de sècheresse des cheveux afro, frisés, bouclés déterminera le type de masque revitalisant à appliquer. Favorisez les crèmes de soin épaisses pour réguler le sébum. Normalement, si chaque semaine vous réalisez un soin hydratant après le shampoing, la pose prolongée du masque revitalisant ne se sera pas obligatoire.

8. Nourrir les cheveux avec des protéines

Priorisez les produits naturels pour un meilleur résultat (lait de coco, huile végétale, avocat, henné, beurres végétaux…). Les agressions que subissent vos cheveux détermineront l’usage, ou non, du soin reconstructeur. Les cheveux afro défrisés, colorés ou lissés nécessiteront davantage de traitements protéinés qu’une chevelure naturelle. 

Le bon moment pour chaque produit

9. Le mode d’emploi de la routine capillaire

Le choix des produits ne suffit pas lorsque l’on démarre sa propre routine capillaire. Créer une routine capillaire implique également la manière d’appliquer ces produits, mais aussi la période durant laquelle ces soins seront utilisés.

10. Le soin avant un shampoing

N’imprégnez pas trop vos cheveux afro avec un soin capillaire si vous ne comptez pas les laver dans la journée. Appliquez le masque en guise de soin avant shampoing et lavez vos cheveux avec le shampoing doux au moins une fois par semaine, au plus, toutes les deux semaines.

11. Quand appliquer l’après-shampoing ?

Ce que vous appliquez après le shampoing (soin profond, soin après-shampooing ou baume) s’applique après le rinçage. Si vous souhaitez simplement hydrater vos cheveux frisés, il suffira de privilégier un leave-in, soin sans rinçage en guise de soin après-shampoing. Très pratique si vous disposez de peu de temps.

Pensez à maintenir vos cheveux hydratés après le soin en scellant avec une cire fondante, une huile légère ou un baume. 

12. Un masque en guise de soin profond pendant 20 minutes

Fortement conseillé si vous utilisez souvent le fer à lisserle masque revitalisant s’applique une fois par semaineLes femmes préférant garder leur crinière au naturel, poseront le masque une à deux fois par mois pour une durée de 20 à 30 minutes maximum.

13. Le soin protéiné avant le défrisage

Kératine, lait de coco, huile de ricin, avocat, œuf … bref ! Les soins protéinés demeurent divers et à utiliser avec précaution compte tenu de leur concentration en protéines. Ils sont particulièrement recommandés pour les cheveux défrisés dont la structure kératinique (protéine du cheveu) a été en partie attaquée par l’action du défrisage. Réalisez un soin protéiné une fois par mois et laissez agir ajoutez, en plus, une crème hydratante après le shampoing. Si vous comptez défriser vos cheveux, réalisez un soin protéiné une semaine avant et une semaine après le défrisage.

Les bons gestes à suivre

14. Ne pas masser le cuir chevelu pendant ton shampooing

Vous pourrez être tentée de vous masser le cuir chevelu ou démêler les cheveux à tout moment. Évitez de démêler tes cheveux afro à sec et notamment durant la phase de lavage. Le shampoing sert uniquement à ôter les saletés piégées par les écailles. L’action du shampooing sera donc d’ouvrir les écailles pour leur permettre de libérer la saleté. Ce n’est certainement pas le moment de les démêler ! Inutile aussi de pratiquer un massage durant le lavage. Celui-ci se fait au moment  de la pause du masque.

15. Appliquer l’après-shampoing jusqu’aux pointes

Appliquez une noisette sur le cuir chevelu, sur la chevelure et, bien entendu, la majorité sur les longueurs. Adoptez un mouvement circulaire afin de bien masser le cuir chevelu. Inutile d’utiliser les ongles, le massage se fera avec les doigts et en douceur. Descendez doucement jusqu’aux pointes.

Démêlez vos cheveux épais avec vos doigts dans  un premier tempsdes pointes en remontant progressivement vers les racines. Puis optez pour une brosse adaptée à dents larges ou un peigne a dents espacées pour bien répartir le produit et, par la même occasion, démêler vos cheveux.

16. Rincer et sécher délicatement les cheveux

Oubliez cette mauvaise habitude de frotter énergiquement les cheveux une fois lavés, cela les emmêlera encore plus. Enroulez tout simplement une serviette-éponge bien sèche ou un bandeau séchant sur vos cheveux. L’usage des sèche-cheveux est possible en utilisant de l’air tiède ou froid. Cependant les laisser sécher à l’air libre après les avoir hydratés est toujours plus recommandé. 

17. Toujours hydrater avec un soin contenant de l’eau

Contrairement à certaines idées reçues, les huiles ne vont pas hydrater les cheveux mais vont contribuer à conserver l’hydratation plus longtemps dans les cheveux. Il faut donc préalablement apporter de l’hydratation à votre chevelure avec une lotion, un lait coiffant ou encore un leave-in puis sceller avec un baume ou une huile nourrissante.

Petites astuces

18. Évitez le démêlage à sec

Afin de minimiser la casse, surtout, évitez de les coiffer ou de les démêler à sec ! Démêlez vos boucles pendant la pose de l’après-shampoing ou de votre masque en commençant par les pointes puis en remontant vers les racines.

19. Garder les cheveux à l’abri du froid

Si vous résidez dans une région qui connaît les 4 saisons et notamment l’hiver, favorisez les chignons et les tresses durant cette période afin de réduire les risques de déshydratation et d’accèchement des cheveux et du cuir chevelu. N’oubliez pas les compléments alimentaires, les aliments riches en vitamines et fibres (fruits, légumes verts, poissons…) afin de nourrir la fibre capillaire et donner à votre chevelure afro la beauté dont vous rêvez !

20. Protéger les cheveux avant de se coucher

Portez un foulard en soie ou en satin pour dormir afin d’éviter les nœuds. Si vous souhaitez coiffer vos cheveux avant de sortir, hydratez-les d’abord avec le lait de Jour et appliquez de la cire fondante

Ce lait hydratant est spécialement conçu pour le soin des cheveux secs, épais ou fournis.

21. Respectez votre routine

Souvenez-vous que les résultats ne s’apparaissent que 2 ou 3 semaines après la conception de la routine capillaire pour vos cheveux afro. Donc, armez-vous de patience et vous constaterez qu’au final, vos cheveux seront resplendissants.

Conclusion

Maintenant, vous connaissez tous les points importants concernant les routines capillaires. Il ne tient qu’à vous de créer votre propre routine en fonction des besoins de vos cheveux et sélectionner les produits adaptés à vos cheveux et à votre mode de vie.

Un peu comme le personnage d'Obélix, Audrey est "tombée" dans la marmite des cosmétiques dès sa naissance. En effet, sa mère est à l'origine de la toute première boutique de cosmétiques en Martinique et sa grand-mère, avec laquelle elle était très fusionnelle, lui prodiguait de nombreux soins pour le corps et les cheveux quand elle était enfant. Son objectif, proposer des soins de haute qualité aux femmes noires et afro-métissés pour le soin de leur peau et de leurs cheveux.

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous avez une question ? Vous avez besoin d’un accompagnement ? Contactez-nous sur whatsapp