Top

My Blog

Dans toute bonne routine capillaire, il est nécessaire de faire des coiffures protectrices, tissages ou tresses. Dans le cas particulier des tresses, il arrive bien souvent qu’après les avoir défaites, on observe une casse importante. En réalité, cela est dû à certains mauvais gestes ou à certaines erreurs que nous commettons avant, pendant et après le port de cheveux tressés. Une brève clarification s’impose donc !

Les préalables qu’on omet de faire avant de se tresser

Avant toute chose, il faut savoir que des cheveux, tressés ou non, qui se cassentrésultent d’une mauvaise routine ou d’un traitement du cuir chevelu non adapté à ta nature de cheveux (bouclés, crépus, défrisés …). Toujours est-il que la casse des cheveux s’explique principalement par le fait que la cuticule qui est la couche protectrice du cheveu a été endommagée à un moment donné. Étant déjà abîmés, les cheveux nécessitent des soins particuliers qu’on omet souvent de faire avant de les tresser, et par conséquent les fragiliser encore plus.

1. Des défrisages trop rapprochés

Le défrisage est une technique de lissage des cheveux qui présente l’inconvénient principal de détruire la protéine naturelle du cheveu, la kératine. Le cheveu devient alors fragile, et lorsque les séances de défrisage ne sont pas suffisamment espacées (8 semaines au minimum), on assiste inévitablement à la casse des cheveux tressés.

2. Aucun soin capillaire avant les tresses 

Qui dit tresses dit manipulation des cheveux. A ce titre, il est essentiel de les renforcer par un soin profond, pour qu’ils puissent supporter l’épreuve du tressage sans s’affaiblir et finir par casser.

Si tu es à la recherche d’un bon soin, je te recommande le Soin Profond de Vioplantes. Avec des composants nutritifs de grande qualité comme la kératine, l’huile de coco ou encore la bergamote, ce soin est parfait pour renforcer les cheveux en s’attaquant directement à la fibre capillaire. 

Grâce à son cocktail de composants naturels et revigorants, la chevelure se nourrit en profondeur

3. Faire une coiffure protectrice juste après en avoir défait une

Pour être bonne santé et éviter leur casse, retiens que tes cheveux doivent être manipulés le moins possible. Pense donc à espacer tes coiffures protectrices d’une période minimum de 4 semaines, pour laisser les cheveux respirer un moment. 

4. Aucune hydratation

On ne le dira jamais assez. Tes cheveux ont besoin d’eau le plus régulièrement possible et quel que soit le type de coiffure que tu portes. Il faut donc les hydrater quotidiennement, de l’extérieur comme de l’intérieur, en buvant 1,5 l d’eau minimum par jour.

Si l’eau n’est pas ton point fort, tu peux éventuellement opter pour des infusions d’âromes convenant à tes choix. C’est aussi un excellent moyen de consommer de l’eau.

Et pour tes cheveux en manque d’hydratation, je te recommande vivement la Lotion Capillaire aux Protéines de Vioplantes qui va non seulement les nourrir, mais aussi activer la pousse des cheveux et favoriser la tenue des coiffures. 

A ne pas faire avec des cheveux tressés

Généralement, lorsqu’on porte une coiffure protectrice, des tresses en l’occurrence, on a tendance à se dire que les cheveux sont déjà protégés et qu’ils n’ont plus besoin d’entretien. Dans cette logique, on commet donc des erreurs fatales pour la santé des cheveux.

Garde à l’esprit que le port d’une coiffure protectrice ne supprime en rien l’attention que tu dois porter à tes cheveux. C’est-à-dire, l’hydratation au quotidien, protéger tes cheveux durant la nuit ..

5. Les tresses trop fines ou trop serrées

C’est la bête noire des cheveux. Afin de garder des coiffures protectrices pendant des semaines, certaines personnes choisissent à tort de les faire trop serrées ou extrêmement petites. C’est l’erreur à ne pas commetre ! Plus le cheveu est étiré, plus il est fragilisé. Et qui dit cheveux fragilisés, dit fort risque de casse

Lorsque tu te tresses, inutile de les sérrer pour pouvoir les préserver plus longtemps. Apporte un léger maintient juste compte pour que tes tresses tiennent. 

N’oublie pas que l’idée des tresses et de protéger tes cheveux et de préserver tes longueurs, pas de les casser.  

6. Les coiffures trop lourdes

A bannir ! Il est fréquent d’entendre des femmes dire qu’elles aiment avoir de grosses nattes et qu’il y en ait beaucoup sur leur tête. Mais le risque de pareilles tresses, c’est qu’elles tirent sur le cuir chevelu, ce qu’elles abîment inévitablement les cheveux.

Opte plutôt pour des coiffures plus légères ! Des coiffures où tu n’auras pas à tirer sur ton cuir chevelu pour te sentir belle. 

7. Pas de shampooing

Avoir les cheveux tressés ne doit pas être synonyme d’absence totale de lavage. Un shampoing environ tous les 10 ou 12 jours est nécessaire notamment pour prévenir les démangeaisons et l’apparition de pellicules.

Et en parlant de shampooing, je te recommande fortement le Shampooing Cholestérol & Vitamines de Biofusium33. Ses vertus régénératrices réparent la fibre capillaire. Idéal pour restaurer et assouplir parfaitement les cheveux. 

8. Démêler les cheveux sans précaution

Après avoir défait des tresses, les cheveux “redoutent” la plupart du temps l’étape du démêlage, surtout lorsqu’il est fait avec empressement et sans aucune précaution. Or, les cheveux tressés s’emmêlent très vite et il est plus judicieux d’utiliser un peigne à dents larges et en procédant section par section.

La règle reste la même. Démêler les cheveux en partant des pointes remontant progressivement vers la racine. Cette méthode réduit le risque de casse. 

Conclusion

Pour conclure, sache que tes cheveux ont besoin d’être chouchoutés à tout moment. Et autant ta peau est délicate et nécessite des soins adaptés, autant les cheveux ont besoin d’être entretenus et hydratés régulièrement pour être en bonne santé.

v

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos qui blanditiis praesentium voluptatum.
You don't have permission to register

Reset Password